Ce sera plus qu’un simple concert

Carlos Nuñes, hier après les répétitions
Carlos Nuñes, mercredi soir après les répétitions

Entretien avec Carlos Nuñes à la sortie des répétitions avant le concert de jeudi 6 août, 22H, à l’Espace Marine.

Herbert Ribeiro (Brésil)

Vous venez très régulièrement au Festival Interceltique de Lorient, pourquoi ?

– Parce que c’est le meilleur festival de musique celtique au monde. Ici, je me sens chez moi. La première fois que je suis venu, j’avais 13 ans. Le festival m’a donné l’opportunité de jouer avec un orchestre symphonique, de connaître du monde qui venait d’autres pays comme l’Ecosse, l’Irlande, la Grande Bretagne, l’Espagne. Il y avait des gens qui parlaient différentes langues, mais qui jouaient la même musique, ça restera toujours dans mon cœur. Le festival, c’est chez moi.

Qu’est-ce qui vous attire le plus dans la culture bretonne ?

– C’est ce côté carrefour qu’est la culture bretonne. La Bretagne est la maison commune de tous les Celtes. La Bretagne a la capacité de fédérer toutes les différentes cultures qu’il y a dans la culture celte. Elle a ce côté universel.

Votre instrument fétiche n’est pas la cornemuse, d’où vient cet attrait ?

– Quand j’avais commencé à jouer de la flûte à 8 ans, à l’école, j’ai vu la cornemuse comme le prochain pas dans mon apprentissage. Autrement, c’est son côté universel qui m’a donné le coup de foudre.

Dans votre dernier album, vous avez choisi de collaborer avec des artistes brésiliens, pourquoi ?

– Le Brésil est un grand mystère. C’est un pays dont on ne connaît que le côté touristique : le football, la samba et le carnaval. Mais le Brésil, c’est beaucoup plus que ça. C’est tout un monde. Dans l’intérieur du pays, c’est plus la musique celtique que la samba. Ça rappelle beaucoup plus la musique de la Bretagne et de la Galice. En plus, au Brésil, on parle la même langue que nous, en Galice. Le portugais est né en Galice. Mon arrière grand-père a émigré au Brésil. Nous n’avions plus de ses nouvelles. Nous pensions même qu’il était mort. Mais en réalité, il avait déjà une autre famille. Donc je suis allé le chercher et je suis revenu avec un album.

Pourquoi cette collaboration avec les fusiliers brésiliens ?

– Parce qu’ils sont les seuls à jouer de la cornemuse au Brésil. Et ce, même si la cornemuse a été le premier instrument à arriver avec les Portugais en l’an 1500. Quand je les ai vus pour la première fois, j’ai pensé : il faut qu’ils jouent un jour à Lorient. C’est un rêve accompli.

Et pourquoi la collaboration avec Lann Bihoué ?

– D’abord, ce sont des amis. Nous nous connaissons depuis l’époque de « l’héritage celte. » Depuis, ils sont restés dans l’équipe. On a joué plusieurs fois ensemble, par exemple à Paris, au Stade de France. Et je pense que c’est le bagad parfait pour jouer avec les Fuzileiros, d’autant que c’est l’année de la France au Brésil. C’est un parfait jumelage. Le concert de ce soir sera donc plus qu’un simple concert.

Pouvez vous nous dire, en quelques mots, qui est Carlos Nuñes ?

– Je pense que Carlos Nuñes est toujours le même enfant qui garde les mêmes illusions, le même esprit. C’est un voyageur, un pirate. Tout ce mélange au même temps.

Enfin, quels sont vos projets futurs ?

– Je pense qu’avec le Brésil, nous avons ouvert une porte en Amérique Latine qui est très intéressante. Peut-être nous continuerons un projet avec l’Amérique Latine. En tout cas, pour nous, l’année prochaine, ce sera une grande tournée internationale : l’Europe, le Brésil et la Chine.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Brésil, Galice, Musique, Sur le Fil

Une réponse à “Ce sera plus qu’un simple concert

  1. Salut deoc’h
    Trugarez vras evit al liamm ho peus lakaet betek Rezore. Merci beaucoup pour le lien vers Rezore.
    Kenavo
    CLM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s