Jeune, stagiaire, journaliste : Julie Postollec

julie3Julie Postollec est une des journalistes en stage au Télégramme pendant l’été. Depuis le mois de juin, elle a le statut de pigiste. Portrait.

Anqi Hong, Chine

Julie Postollec a 22 ans. Elle vient de terminer un master en espagnol. Après ses études, il n’y avait que deux chemins pour elle : soit l’en-seignement, soit la recherche. Mais aucun ne l’intéressait vraiment. Après avoir fini son mémoire, dont le sujet est le traitement du devoir de mémoire dans un journal espagnol, elle a découvert le plaisir d’être journaliste.

« Comme journaliste, dit-elle, il y a plus d’autonomie. Je peux choisir le sujet et découvrir beaucoup de choses qui m’intéressent ». De plus, elle aime beaucoup parler avec les autres. « Maintenant, je trouve que mes interlocuteurs sont très ouverts. Discuter avec eux est très agréable ». Elle a tenté sa chance à « Ouest France » et à « Le Télégramme », les deux grands journaux de la région. C’est ce dernier qui l’a appelé en premier.

Même si la situation de la presse française n’est pas très bonne en ce moment, elle souhaite poursuivre dans ce métier. Après ses trois mois de stage au Télégramme, elle ira à Paris pour suivre formation à L’Institut Pratique de Journalisme. « Peut-être il sera plus facile de trouver un travail après ces études de journalisme, qui durent deux ans ! »

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Médias, Sur le Fil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s