Qu’offrir à un capitaine breton pour son anniversaire ?

La barre du BelemIl est 17h30 le mercredi 5 août lorsque je me pose la question. Dans 30 minutes, je dois être sur le Belem, à l’occasion de l’anniversaire du capitaine Morzadec. Alors que je sors de mon immeuble, je me souviens que je n’ai rien à lui offrir. Refléchissons : soit j’arrive à la fête à temps, les mains vides, soit j’arrive en retard mais avec un cadeau. Je prends la deuxième option. Direction donc, le quai des arts.

Lydie Betyna (RDCongo) chez les marins.

Une heure plus tard, Nadia, Martine-Noëlle et moi, nous nous dirigeons à pied vers le port de commerce. On ne peut pas le rater : le Belem est là, avec ses voiles imposantes, amarré au quai de Coromandel. La fête est déjà commencée. Alors qu’il nous voit approcher, un marin vient aux nouvelles. « Nous sommes invitées à l’anniversaire du capitaine », dis-je. « En ce cas, montez ! » répond-t-il.

La petite réception se déroule dans le « grand roof ». Un salon qui sert de lieu de rassemblement des stagiaires en mer et de salle de réception lors des Le capitaine Morzadecescales. Une dizaine d’invités est déjà là, dont quelques femmes, en plus des marins. Le capitaine nous reçoit gaiement. C’est justement le moment d’offrir les cadeaux. Zut !… j’ai oublié d’acheter une enveloppe pour ma carte ! Discrètement, je m’approche du capitaine et je lui tends mon cadeau. Une boule en cristal dans laquelle est gravé le mot « Millenium ». Elle ressemble à une grosse goutte d’eau. Je l’ai achetée chez des marins turcs. Elle s’accompagne d’une carte. Du moment que ce n’est pas breton !… Le capitaine a l’air ravi. Quand je pense à la course folle que j’ai faite pour trouver ce cadeau, je suis encore plus ravie que lui. « je crois que j’ai eu raison de vous inviter ! », plaisante-t-il.

Sodas, bières, vins et champagnes coulent à flots. Mais il manque quelque chose à la fête. Je m’approche d’un marin : « je crois qu’un peu de musique serait le bienvenu. C’est quand même l’anniversaire du capitaine. Ça n’arrive qu’une fois l’an ! » Et c’est parti pour la musique. Je ne la connais pas, mais tant pis. Martine essaie de mettre l’ambiance, des marins nous rejoignent pour la danse. Quelques heures plus tard, on sort l’accordéon. Le capitaine nous fait l’honneur de ses talents de musicien. Et c’est parti pour les chants de marin

Chants de marin

 

Buvons un coup, buvons en deux
A la santé des amoureux
A la santé du roi de France
Et merde pour le roi d’Angleterre
Qui nous a déclaré la guerre…

Nous quittons le bateau plusieurs heures plus tard. Une soirée inoubliable en mer de Bretagne.

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Mer, Musique, Sur le Fil, vieux bateaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s