Lorient «la belle» !

Martine Mengue et André Keriven

Martine Mengue et André Keriven

André Keriven, la cinquantaine bien entamée, est le valeureux chef d’équipe du service de nettoyage. Tous les matins avec ses co-équipiers, ils rendent la ville propre après les différentes manifestations du festival. Tout de vert vêtu, très enthousiaste, il nous reçoit en plein travail à l’Espace Marine.

Martine Noëlle Mengue (Cameroun)

C’est très impressionnant cette propreté que nous avons constaté dans la ville de Lorient à notre arrivée.

«C’est vrai, vous trouvez ?» dit-il, très heureux de ce compliment. Il est employé dans une société privée de nettoyage, Loris qui emploie 98 personnes, en contrat avec la mairie,elle compte dans ses effectifs quelques fonctionnaires de la ville.

À propos de l’organisation du travail, André Keriven précise que «en période normale, le travail s’étale de 8h à 12h puis de 14h à 17h . Pendant le festival,nous sommes alors 16 personnes divisées en 4 équipes déployées dans le centre ville,site du festival. Et le travail débute à 6h du matin pour s’achever à 13h».

photoDès 6 h donc, balayeuses, laveuses, nettoyeurs haute pression et anti-graffitis entrent en action. A 8 h, la ville est propre. Au point que l’on a peine à croire qu’il y a eu des activités la veille jusqu’à très tard. Si on compare avec la ville de Lille d’ou on vient et ou l’on trouve des crottes de chien à tous les coins de rue ;M keriven m’arrête tout de suite par ces termes :«vous savez mademoiselle, la ville de Lille est beaucoup plus grande que celle de Lorient et j’imagine qu’ils font ce qu’ils peuvent pour la rendre toute belle aussi» !

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Propreté, Sur le Fil

2 réponses à “Lorient «la belle» !

  1. herve ABOU

    J’encourage l’équipe dirigeante et l’ensemble des journaliste en « herbe ».
    Dans ce texte par contre avec le thème d’entretien avec un responsable, je m’attendais à beaucoup plus de dialogue et surtout l’étalage des moyens utilisés pour l’entretien.
    Pour moi le challenge de la propreté se trouve dans deux éléments: le nombre de personne et les moyens utilisés.
    Est ce que lille (plus grande) à le personnel (nbre) et les mêmes outils.
    C’est dans la profonde analyse de ces deux moyens que va se revéler l’esprit critique de la vraie journaliste qui est entrain de naître.

    Félicitations et courage

  2. Amougou Alain Bertrand

    Ce que martine Aïcha Mengue produit est exceptionnel.je l’avais déjà remarqué au secondaire.Brillante litéraire et meilleure speakirine du département.encore merci martine tu fais honneur à notre génération et au cameroun tout entier.Je te souhaite tout le bonheur.
    Courage!
    Alain AMOUGOU

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s